Vous êtes ici

Tatouage et voyage, l'indélébile et l'éphémère

Le tatouage est, par essence, une illustration qui nous représente, nous incarne, que l’on soit marin (on en parlait la semaine dernière), membre d’un gang, comptable à la Cogip, caissière chez Auchan, footballeur ou que sais-je… Ainsi certains choisiront un objet, un symbole, d’autres un prénom, une personne ou une destination. Nous y voilà, donc ! Le voyage. C’est souvent une expérience, rare, unique, une aventure qui change profondément celui ou celle qui la vit.

L’imaginaire du voyage


Souvent lié à des représentations mentales intimes nourries par la littérature, le cinéma, l’histoire et la culture en général, le voyage est en fait tout d’abord un « imaginaire du voyage » qui orientera d’ailleurs les pérégrinations futures de ceux qui partiront. Ainsi note le sociologue Rachid Amirou « certains auront en tête des images de New York correspondant aux romans de Henry Miller, tandis que d’autres se façonneront une image de la capitale américaine à partir des films de Woody Allen. Le Mexique sera synonyme d’un exotisme criard, de plages et de cocotiers, ou bien le pays du Popocatépetl et du serpent à plumes. » En ce sens, le tatouage faisant référence au voyage viendra prolonger ce fantasme ou au contraire être le marqueur d’une expérience différente, inattendue, mais tout aussi marquante.


Des tatouages pour immortaliser l’éphémère


De la carte du monde (grand classique !), en passant par les différents moyens de transport (avions, bateaux…) ou encore des animaux et des lieux caractéristiques du pays visité, les tatoués cherchent souvent et dans tous les styles à immortaliser l’éphémère…

 

Tous propos recueillis sur le site psychologies.com

Les articles du même sujet: 
Voir tous les articles sur :   Actus tatouage