Vous êtes ici

Stéphane Chaudesaigues, tatoueur à Avignon et Chaudes-Aigues et pionnier français du réalisme

stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste
stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste
stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste
stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste
stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste
stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste
stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste
stephane-chaudesaigues-tatoueur-avignon-cantal-tatouage-realiste

C'est l’histoire d’une passion : celle d’un homme pour le tatouage. À 19 ans, Stéphane Chaudesaigues ouvre son premier magasin à Avignon. Le jeune homme a toujours nourri pour le tattoo, une forme de fascination, liée entre autres aux pièces arborées par son père. Comme inconsciemment, il a toujours rêvé de pouvoir encrer lui-même. Mais la première étape, comme inéluctable, était d’être tatoué.

Apprendre le tatouage en autodidacte

Nous sommes à la fin des années 1980, et le tatouage, malgré sa démocratisation prochaine, est encore associé dans l’imaginaire collectif à la marginalité, aux voyous, aux prisonniers et aux marins. Stéphane Chaudesaigues ne verra pas longtemps les choses ainsi ; les tatouages, à cette époque, représentent pour lui la « force », le respect, la crédibilité pour une jeunesse en marge.

Il décide de s’investir dans cet art de la rue et rencontre des tatoueurs auprès desquels il espère pouvoir apprendre la technique de l’encrage. Peine perdue. Les professionnels refusent de lui mettre le pied à l’étrier. Qu’à cela ne tienne : Stéphane Chaudesaigues apprendra tout seul. Cette forme de rejet le poussera, tout au long de sa carrière, à penser le tatouage et la pratique de l’art corporel dans une optique artistique et collaborative.

Le collectif de studios de tatouage Graphicaderme : fer de lance du réalisme

L’apprentissage de Stéphane Chaudesaigues, à défaut d’être assuré par ses aînés, se fera par l’étude des grands peintres de notre civilisation. Insatiable, le Francilien de naissance lit des ouvrages d’histoire de l’art, dissèque la technique des artistes qu’il admire, écume les musées et les bibliothèques. En quelques années, il apprend les bases de ce qui va devenir son terrain d’expression artistique.

Avec le peu d’argent qu’il a réussi à réunir, il investit dans un studio, le premier d’une longue série. En 1987, Art Tattoo ouvre ses portes sur la petite place Pignotte d’Avignon. C’est une première dans la Cité des Papes, et le studio va très vite attirer du monde. Stéphane Chaudesaigues s’améliore de jour en jour. Sa force est celle d’un visionnaire ; le tatouage, encore marginal, n’offre pas la variété et la qualité technique qu’on lui connaît aujourd’hui.

Du tatouage réaliste inspiré des grands maîtres de l’art pictural

Le tatoueur se place déjà dans une optique très qualitative. Il est un de ceux qui réinventent le tatouage en France en lui conférant une nouvelle dimension, un nouveau style. Fort de son apprentissage par l’étude des maîtres de la peinture, il développe le tatouage réaliste couleur en lui ôtant ses contours pour un rendu plus proche de la peinture. Il se pose alors en véritable pionnier.

Art Tattoo devient Graphicaderme

Dès 1989, victime de son succès, Art Tattoo devient Graphicaderme. Depuis, Stéphane a invité le collectif dans pas moins de 6 villes de France : Avignon toujours, mais aussi Orange et Vaison-la-Romaine dans la même département du Vaucluse, la bien-nommée Chaudes-Aigues dans la Cantal, Valence dans la Drôme, et même un studio de tatouage à Paris, La Bête Humaine.

La carrière internationale du tatoueur Stéphane Chaudesaigues

Au début des années 1990, Stéphane décide de se rendre aux États-Unis pour présenter son travail aux plus grands tatoueurs de son époque, d’abord lors d’une convention de tatouage organisée dans le New Jersey. C’est la consécration. Son odyssée américaine lui permet de se faire reconnaître par les grandes signatures US qui vont, peu à peu et pour certains, devenir ses amis : Brian Everett, Shotsie Gorman, Bill Funk, Jack Rudy, Kari Barba, Guy Aitchinson, Timothy Hoyer, Ed Hardy, Mike Malone, Mario Barth ou encore Vyvyn Lazonga.

Tous confortent Stéphane Chaudesaigues dans ses choix artistiques. Sa carrière internationale est lancée : en 1995, Stéphane Chaudesaigues est élu Artiste de l’année par la reconnue National Tattoo Association. Dès lors, tatoueurs et tatoués venus des quatre coins du monde se pressent de venir dans sa boutique, à l'image de Shane O’Neill, Tim Kern Liorcifer, Dan Marshall, James Kern, Alex de Pase, Andréa Afferni, Nikko Hurtado, Bugs et bien d’autres.

Le goût du tatouage et du partage

Stéphane l’avoue : le tatouage lui a tout donné. Il le lui rend bien. Avec le 21ème siècle vient le temps pour le tatoueur de développer et participer à des projets d’envergure autour du tatouage, à la fois à destination des artistes et du grand public. Toujours d’accord pour participer aux conventions et soutenir les petites nouvelles, Stéphane décide de franchir le cap en organisant sa propre convention, le Cantal Ink, dans le village auvergnat dont il arbore le nom.

Le Cantal Ink ou Festival du Tatouage de Chaudes-Aigues

La première édition du Festival International de Chaudes-Aigues a lieu en juillet 2013. Encouragé par ses consœurs et confrères français et américains, qui ont répondu présents à son appel, et par le plébiscite du public, Stéphane Chaudesaigues porte à bous de bras son événement été après été, entouré de sa famille.

Parallèlement, Stéphane est aussi le fondateur du Chaudesaigues Award, un trophée récompensant le meilleur tatoueur de l’année. Le premier a été remis en février 2012 à James Kern lors de la convention Best of the Midwest, organisée par Shane O’Neill ; depuis, l’Italien Matteo Pasqualin et l’Américain Joshua Carlton ont aussi été récompensés.

De la World Wide Tattoo Conference à l’association Tatouage & Partage

Stéphane s’investit également dans deux projets d’envergure visant à passer le témoin aux futures générations de tatoueurs en les aidant à acquérir de la technique. D’abord, la World Wide Tattoo Conference, des cycles exceptionnels de conférences organisées en marge des plus grandes conventions du monde et réunissant les plus grandes stars du tatouage qui expliquent et dissèquent leur technique devant un panel de professionnels.

Pourquoi avoir créé une association de tatoueurs ?

Ensuite et surtout, Tatouage & Partage, une association que Stéphane a fondée avec Cécile, son épouse. Obtenir un véritable statut pour tous les tatoueurs de France, organiser des séminaires de tattoo menés par des artistes internationaux, et lutter contre les menaces pesant sur le tatouage : tels sont les trois grands objectifs cultivés par l’association de tatoueurs. Année après année, le projet s’inscrit de façon croissante dans la vision de l’art corporel que Stéphane Chaudesaigues a développée au cours de ses trois décennies de métier : celle d’une pratique collaborative où l’héritage et la transmission du savoir ont une place prépondérante.

Stéphane Chaudesaigues aujourd’hui : un tatoueur entre Avignon et Chaudes-Aigues

Aujourd’hui, à plus de 50 ans, Stéphane Chaudesaigues accueille les clients fidèles autant que les simples curieux dans deux des salons Graphicaderme du pays. Vous souhaitez passer sous son dermographe et repartir avec votre propre tatouage réaliste signé du maître français ? Retrouvez-le :

- au studio Graphicaderme d’Avignon (Vaucluse)

- au studio Graphicaderme de Chaudes-Aigues (Cantal)

Pour le contacter, vous pouvez :

- appeler le 04.71.20.20.00

- lui écrire à l’adresse stephane@graphicaderme.com

Les formations de Stéphane Chaudesaigues au tatouage réaliste

Stéphane Chaudesaigues dispense également des formations au tatouage photoréaliste à destination des tatoueuses et tatoueurs professionnels. Assurées pour une à deux personnes à la fois afin de garantir leur caractère personnalisé, ces formations traitent de façon détaillée de chaque aspect technique du tatouage photoréaliste : travail des contours et des lignes, ombrages et contrastes, saturation et brillance, fidélité au modèle photographique…

Suivre le tatoueur Stéphane Chaudesaigues sur les réseaux sociaux

Envie de suivre l’actualité du tatoueur ? Vous pouvez vous abonner à :

- sa page Facebook : Stéphane Chaudesaigues tatoueur

- son compte Instagram : @chaudesaigues_stephane

La carrière de Stéphane Chaudesaigues en vidéos

Tattoos.fr vous propose de replonger en quelques vidéos dans la carrière et les réalisations de Stéphane Chaudesaigues.

L’artiste

Stéphane Chaudesaigues, artiste tatoueur installé à Paris et Avignon,


Le Cantal Ink

ciR-K_okb5s

BDs1O60wYgQ

NkGnqxar1bo

Festival International du Tatouage 2014 : le best of

Le Cantal Ink 2017 vu par Léo Pons


Les opérations caritatives

Le Challenge Tattoo de Noël 2017 à Bourges

Le Père Noël à Chaudes-Aigues en 2017


Les séminaires de tatouage

Séminaire du tatoueur Nikko Hurtado présenté par Tatouage et Partage.

Voir tous les articles sur :   Tatoueur