Vous êtes ici

Un jeune chimiste français invente l’encre effaçable

L’évolution technologique va irrémédiablement toucher le monde du tatouage. Qu’il s’agisse de ces nouveaux tatouages capables de détecter si vous avez des problèmes de santé en passant par des encres qui seront visibles, ou pas, selon le bon vouloir de la personne qui sera tatouée. On va s’intéresser aujourd’hui à ce deuxième point : l’encre invisible (aka Invisibl’ink). Kesako ? On vous explique.

L’idée géniale d’un entrepreneur précoce

Il y a quelques années de ça, un jeune chimiste, plus vraiment en herbe puisque déjà en licence, conçoit une encre effaçable à base de molécules végétales. Rien que ça. Son nom : David Maleville. Après avoir obtenu son diplôme d’étudiant-entrepreneur, David, qui a d’ores et déjà validé le concept technique en labo, n’a plus qu’à faire des tests grandeur nature en partenariat avec Genoskin, une autre startup qui recycle des échantillons de peu humaine. Si, si. Elle revend ensuite des kits aux labos afin qu’il effectuent des tests pharmaceutiques et/ou cosmétiques.

Le tatouage invisible, comment ça marche ?

Et oui tiens, comment ça marche Jamy ? La personne qui l’explique le mieux reste encore son concepteur : « «Cette nouvelle encre de tatouage est issue de molécules d'origine végétale et sans métaux. Il s'agit de pigments associés à un biopolymère incolore. La seconde innovation réside dans une crème décolorante contenant une molécule cargo qui disperse les pigments et permet leur dégradation par l'organisme, rendant ainsi le tatouage invisible. L'application d'une deuxième crème de recoloration, à base de ces mêmes pigments qui vont venir se fixer sur le biopolymère, permet de faire revenir le motif. » Clair comme de l’eau de roche. D’ici quelques années donc, le tatouage s’il devient effaçable au gré nos envies risque bien de séduire encore un public plus large et d’encourager quelques audaces…

Tous propos recuillis sur ladepeche.fr

Les articles du même sujet: 
Voir tous les articles sur :   Actus tatouage