Vous êtes ici

Adam Curlykale, tatoué intégral… en gris !

Adam Curlykale aime les tatouages. Tout a commencé simplement, avec un petit tatouage tranquille, un message qui dit « I am » (« je suis »). Adam a alors 20 ans. Deux ans plus tard, le jeune homme se voit diagnostiquer un cancer du gros intestin. Après un traitement lourd, son corps est à jamais marqué par cet événement malheureux, sa peau plus particulièrement. Afin de se réapproprier son corps, le jeune homme entame de se faire tatouer intégralement (ou presque, il vise 99%). Une décision pour le moins radicale.

Gris c’est gris, il y a de l’espoir

Si Adam n’est pas le premier à décider de recouvrir totalement son corps de tatouages, il est en revanche probablement le seul à avoir choisi de le faire en gris et le résultat est impressionnant. Le principal intéressé éclaire sur sa démarche et les raisons qui l’ont poussé à cela : « Les tatouages m’ont permis de me redécouvrir. Je me suis vu beau. […] La vie est si courte que j’ai cessé de me demander de quoi demain serait fait. La vie, c’est ici et maintenant […] Ma couleur préférée a toujours été le gris, dans différents tons et c’est pour cette raison que ma couleur de peau est le graphite. »

Ne rien regretter

Le résultat est encore plus spectaculaire qu’Adam a fait le choix de se teindre la barbe et les sourcils en blanc, ce qui donne l’impression d’avoir une version de lui en négatif. D’autres encore le compare aux « marcheurs blancs » de Game of Thrones. Quoiqu’il arrive, Adam Curlykale ne regrette rien, bien au contraire : « Je mourrai comblé, comme quelqu’un qui n’a pas eu peur de prendre sa chance, comme quelqu’un qui a vécu sans se soucier de l’opinion des autres, en harmonie avec lui-même. »

Voir tous les articles sur :   Actus tatouage