Vous êtes ici

Le mystère du tatouage indélébile enfin élucidé ?

Ça paraît pas comme ça, mais il y a des questions essentielles qui nous sautent pas toujours à la figure. Pourquoi mes écouteurs sont tout emmêlés alors que je viens tout juste de les fourrer dans ma poche ? Est-ce que la petite lumière de frigo est vraiment éteinte quand je ferme le frigo ? Et, pour en revenir à ns moutons, pourquoi le tatouage est-il indélébile ? Jusqu’à présent, on pensait que le pigment injecté sous la peau avait une durée de vie éternelle, équivalente à la cellule portant le pigment injecté dans la peau. Mais ça c’était avant…

Une histoire de macrophage

Des chercheurs du Centre d’immunologie de Marseille-Luminy pensent avoir compris ce qui se trame sous l’épiderme des tatoués. La peau contiendrait en fait des sortes d’agents d’entretien chargés d’éliminer les corps étrangers et autres parasites du derme, leurs noms scientifiques : « macrophage ». Sandrine Henri qui a participé à l’étude  explique : « Nous pensons que, lorsque des macrophages porteurs de pigment de tatouage meurent au cours de la vie adulte, d’autres macrophages environnants recapturent les pigments libérés et assurent d’une manière dynamique l’apparence stable et la persistance à long terme des tatouages ».

Des techniques d’effacement de tatouage bientôt  améliorées ?

Alors bon vous vous dites peut être, à juste titre, me voilà bien avancé. Cette récente découverte permettrait en fait d’améliorer de manière significative les techniques d’effacement du tatouage. Bah oui, personne n’est à l’abri d’avoir cru trouver l’âme sœur, s’être fait tatouer son blase sur l’épaule gauche, et puis s’apercevoir qu’en fait c’était une connerie. On dit merci qui ? Merci la science !

Les articles du même sujet: 
Voir tous les articles sur :   Actus tatouage