Vous êtes ici

Des difficultés de tatouer les peaux sombres

Le tatouage en Afrique, une tradition séculaire

On vous parlait récemment des tatouages figuratifs retrouvés sur un homme et une femme de plus de 5000 ans et ayant vécus dans le Delta du Nil. En outre, certains peuples ou tribus comme les berbères et les Peuls, par exemple, ont une longue tradition de la pratique du tatouage. Aujourd’hui, on s’en doute, cela n’a plus grand-chose à voir avec des marques rituelles, mais tatouer une peau noire n’est pas sans poser quelques problèmes…

Des déceptions et pas (ou peu) de couleurs

Christopher Kibali, 26 ans, témoigne : « Quand on regarde des modèles, ils sont toujours photographiés sur peau ou feuille blanche, note le Français d’origine congolaise. Et face au rendu final sur des peaux très noires comme la mienne, on peut avoir de grosses déceptions. Elles ne réagissent pas du tout pareil. Certains tatoueurs ont refusé de me tatouer, peut-être pour cette raison, un autre m’a charcuté en insistant sur les traits, en plantant l’aiguille plus profond pour que le dessin apparaisse… j’avais du sang partout. ». Lors d’un tatouage l’encre apparaît par transparence ce qui la rend, de fait, moins visible sur une peau foncée. De plus la couleur est à proscrire comme le raconte Cécile Djunga, comédienne de 28 ans d’origines angolaise et congolaise présente cette année la nouvelle émission Tattoo Cover sur la chaîne TFX : « mes amis tatoueurs Amy Mymouse et Marty Early, des professionnels réputés, m’ont dit d’oublier la couleur ! Sur ma peau, on n’aurait rien vu. »

Des peaux à risque

Enfin et pour ne rien arranger, les peaux foncées sont plus enclines à faire apparaître des chéloïdes, des cicatrices épaisses, disgracieuses qui peuvent parfois provoquer des démangeaisons. Le tatoueur à la peau sombre, Jorell Elie, précise : « il faut veiller à bien hydrater, surtout les peaux foncées, une fois que l’on s’est fait tatouer, précise Jorell Elie. En ce qui me concerne, je passe de la lotion tous les jours ! » Cependant quand on voit ses superbes tatouages on se dit que tout n’es pas perdu et que fait par un bon professionnel on peut tout de même concilier peau sombre et tatouage.


Tous propos receuillis sur le site Jeune Afrique

Les articles du même sujet: 
Voir tous les articles sur :   Actus tatouage