Vous êtes ici

A Bruxelles, le premier salon de tatouage vegan voit le jour

Il y a des tendances qui s’immiscent un peu partout et pénètrent par tous les pores de la société. Le véganisme est un exemple parmi d’autres et c’est donc sans grande surprise que le premier salon de tatouage vegan vient d’ouvrir ses portes à Bruxelles. Un mariage entre deux tendances très actuelles.

Le véganisme est, selon wikipédia, un mode de vie consistant à ne consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation. Alors évidemment, ce régime alimentaire, mais pas seulement (cosmétiques, vêtements, médicaments…), exclu la viande, le poisson mais aussi les produits laitiers, les œufs et tous les produits issus des animaux, de leur exploitation ou testé sur eux (cuir, fourrure, laine, soie, cire d'abeille…). Wikipédia, toujours, nous dit : « le véganisme peut s'inscrire dans une action pour la défense des droits des animaux. » Une initiative tout à fait louable donc qui relève souvent d’une démarche individuelle. Et l’association du véganisme et du tatouage est loin d’être incongrue puisque des mouvements musicaux comme le Straight edge, sous genre musical du punk hardcore, avaient déjà opéré la fusion du tatouage et du végétarisme.


Une initiative dans l’air du temps

Charlotte Ballestero est donc la pionnière, celle qui la première aura ouvert un salon de tatouage vegan, place de la petite Suisse à Bruxelles dans le quartier d’Ixelles. Mais alors qu’est-ce que c’est exactement un salon de tatouage vegan, «Un salon de tatouage vegan, c’est un salon où aucun produit ne provient d’animaux et où aucun produit n’a été testé sur des animaux. Dans nos encres, par exemple, il n’y a pas de glycérine ou de gélatine animale, les produits de soin ne contiennent pas de cire d’abeilles, on utilise principalement des produits à base d’aloe vera », précise l’intéressée. Une initiative dans l’air du temps qui séduira, à n’en pas douter, de nombreux aspirants tatoués.

Tous propos et photo recueillis sur le site rtbf.be

Les articles du même sujet: 
Voir tous les articles sur :   Actus tatouage